LA VOIX DES AGRICULTRICES ET AGRICULTEURS FAMILIAUX RÉSONNE À LA COP28

La délégation des agriculteurs et agricultrices familiaux, coordonnée par le Forum Rural Mondial, a apporté des messages cruciaux qui ont résonné à des moments clés de la COP28, soulignant le besoin urgent de reconnaître le rôle de catalyseur des agriculteurs et agricultrices familiaux face à l’urgence climatique. Participant activement à divers événements, cette délégation a insisté sur la nécessité d’une reconnaissance mondiale et a plaidé pour des politiques favorisant des pratiques durables et un accès proportionné aux fonds climatiques.

 

COP28 : Le temps de l’action climatique dans l’agriculture mondiale est venu.

Malgré l’absence d’engagements plus ambitieux visant à limiter l’augmentation de la température mondiale à 1,5 °C, le Forum Rural Mondial tire des leçons positives pour l’agriculture familiale.

La COP28 qui vient de s’achever a vu la signature de la Déclaration sur l’Agriculture Durable, les Systèmes Alimentaires Résilients et l’Action Climatique par 159 pays. Cet accord souligne la nécessité d’inclure les systèmes agricoles dans les plans nationaux de lutte contre le changement climatique, connus sous le nom de Contributions Déterminées au niveau National (NDC, par son acronyme anglais), d’ici à 2025. La Déclaration souligne en outre que “toute voie” permettant d’atteindre l’objectif climatique clé de 1,5 °C doit impliquer l’alimentation et l’agriculture.

Le premier Bilan Mondial de l’Accord de Paris  (Global Stocktake, en anglais) “encourage la mise en œuvre de solutions intégrées et multisectorielles, telles que la gestion de l’utilisation des terres, l’agriculture durable, les systèmes alimentaires résilients, les solutions fondées sur la nature et les approches écosystémiques” et reconnaît que “l’adaptation peut contribuer à atténuer les impacts et les pertes, dans le cadre d’une approche participative et sensible au genre pilotée par les pays, sur la base des meilleures données scientifiques disponibles”.

La mention explicite du mot “agriculture” est une première. En ce sens, la COP28 envoie un signal clair : le temps de l’action climatique dans l’agriculture mondiale est venu, et celle-ci fait partie de la solution. Il reste maintenant un long chemin à parcourir pour matérialiser et mettre en œuvre ces grandes déclarations.

 

La délégation de l’agriculture familiale unie dans une déclaration commune

Dans ce contexte, où les systèmes alimentaires et l’agriculture ont pris une importance jusqu’alors inconnue dans les négociations internationales sur le climat, le Forum Rural Mondial a facilité la présence d’une remarquable délégation composée de représentants et représentantes des cinq continents, marquant ainsi une entrée forte et active dans les discussions sur l’agriculture, les systèmes alimentaires et le changement climatique.

Cherchant à unir cette délégation d’une seule voix, la Déclaration des Agricultrices et Agriculteurs Familiaux, élaborée dans le cadre d’un processus participatif et inclusif, a mis l’accent sur le besoin impératif d’une reconnaissance mondiale du rôle catalyseur de l’agriculture familiale. La déclaration souligne l’impact sévère de la crise climatique sur des millions d’agriculteurs et agricultrices familiaux dans le monde et appelle à des politiques qui promeuvent des pratiques durables, une participation active à l’élaboration des politiques climatiques et un accès proportionné aux fonds climatiques pour l’atténuation et l’adaptation.

Le Forum Rural Mondial, en collaboration avec des alliés clés tels que la Coalition Internationale pour l’Accès à la Terre, Consumers International, la FAO, le Forum Paysan du FIDA, le Forest and Farm Facility, le Meridian Institute, des organisations de l’agriculture familiale et la Présidence de la COP28, entre autres, a activement participé à quatre événements au cours de la COP28, abordant des questions cruciales telles que les droits fonciers, le rôle des agriculteurs et agricultrices familiaux dans la transformation des systèmes alimentaires, le lien entre l’agriculture familiale et la consommation, et l’innovation des femmes et des jeunes agriculteurs. Ces événements ont montré l’engagement du Forum à participer de manière significative aux débats mondiaux sur le climat.

 

Au-delà de la COP28

Enfin, depuis la COP28, le Forum Rural Mondial a le statut d’observateur à part entière pour les prochaines Conférences sur le Changement Climatique et les réunions préparatoires, ce qui souligne son influence croissante dans les forums internationaux sur le climat.

Avec une déclaration claire et urgente, une délégation diversifiée d’agricultrices et agriculteurs familiaux et la participation à des événements clés, tels que l’ouverture officielle de la Journée de l’Alimentation, le Forum Rural Mondial a ouvert la voie à une participation continue aux forums internationaux sur le climat. Le Forum cherche à s’assurer que les voix de ceux et celles qui soutiennent la base de nos systèmes alimentaires sont entendues et incluses dans l’élaboration de la politique climatique mondiale et le financement d’une transition juste vers des pratiques plus durables.

La prochaine étape sera la 8e Conférence Mondiale sur l’Agriculture Familiale : la Durabilité de notre Planète, organisée par le Forum Rural Mondial du 19 au 21 mars 2024 au Centre de Congrès Europa à Vitoria-Gasteiz (Pays Basque, Espagne). Dans ce contexte, il sera possible de discuter avec des représentants des gouvernements, des organisations de l’agriculture familiale, des plateformes régionales, des centres de recherche, des organisations de femmes et de jeunes, des Comités Nationaux de l’Agriculture Familiale des cinq continents, des institutions internationales (par exemple, l’UE, la FAO, le FIDA) et des agences de développement, des prochaines étapes pour renforcer le rôle des organisations de l’agriculture familiale en tant qu’acteurs clés dans les discussions et les négociations sur le climat et leurs mécanismes de financement.

Verified by MonsterInsights